TDAH ≠ mauvaise éducation

L’inspiration de ce billet m’est venue après une période de gestation qui a prit fin àparents24v quelques minutes du deadline alors que je à une maman dont l’enfant a un TDAH. C-H-A-Q-U-E fois que quelqu’un me parle du jugement d’autrui face au déficit de l’attention, je réagis en deux temps; ça me brise le cœur et ça me met hors de moi. Alors mettons les choses au clair. L’ÉDUCATION N’EST PAS UN FACTEUR DE CAUSE DU TDAH !

Affirmer que les parents n’ont qu’à être plus sévères ou moins permissifs, serrer la visse de la discipline ou que leurs enfants manquent d’éducation est faire preuve d’une profonde ignorance. La personne qui souffre de diabète n’est pas une junkie parce qu’elle se pique à l’insuline !

L’enfant avec un déficit d’attention n’est pas mal élevé parce qu’il a un comportement hors normes. Il n’est pas stupide parce qu’il ne comprends pas. Il n’a pas le regard fuyant parce qu’il est impoli ou polisson. L’hyper-actif ne bouge pas pour le simple plaisir d’être en mouvement ou d’étourdir les gens autour de lui.

Le TDAH est un trouble neurodéveloppemental qui affecte certaines fonctions exécutives; le chef d’orchestre du cerveau (sujet auquel je consacrerai un billet complet ultérieurement).

La personne avec un trouble de l’attention peut éprouver de la difficulté à établir des priorités, à organiser et accomplir des tâches, surtout lorsqu’elle doit composer avec des échéances, des évènements imprévus, des problèmes et/ou de nouveaux défis. Sa gestion du temps peut être médiocre. Se fixer des objectifs peut aussi représenter un défi. Il lui arrive d’oublier ou de perdre des choses. Le chef d’orchestre de ses fonctions exécutives est tout simplement absent !

De l’enfance à l’âge adulte, les conséquences possibles du TDAH sont des difficultés rationnelles, faible estime de soi, blessures, dépendance et abus de substances, accidents, problèmes légaux, occupationnels, professionnels.

Le cerveau est extrêmement complexe. Seul organe à être complètement formé à notre naissance, il ne pèse qu’entre 1300 à 1400 gramme (2 % de notre poids), gère directement ou indirectement 98% de nos fonctions. Ces mêmes fonctions qui sont défectueuses lorsqu’il est question du déficit d’attention.

Donc, la complexité du cerveau étant, l’éducation ne fait tout simplement pas partie de l’équation du TDAH qui l’est tout autant.

SKMBT_C35130307154200_0001

Cet article, publié dans Sujets abordés, TDAH, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour TDAH ≠ mauvaise éducation

  1. Lyne Poirier dit :

    Très intéressant. je me posais justement des questions pour moi. je vais approfondir.
    Merci!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s